Le Ortenbourg: Histoire du château

Le château positionné sur une crète séparée de la pente naturelle par trois fossés successifs, dont le dernier présente une contrescape retaillée à la verticale, qui a du servir de carrière. Le château présente son donjon de 35 m de haut, protégéait par une chemise, qui le rend quasiment indestructible. L'édifice est construit en granit lisse.

Le château, son histoire:

Un premier château aurait été édifié en l'an 1000 par le comte Werner d'ORTENBERG. La première mention du château actuel date de 1262. Albert le MENETRIER remet la seigneurie à Rodolphe de HABSBOURG, alors en lutte contre l'évêque Walter de GEROLDSECK. La guerre entre l'évêque et les HABSBOURG en 1262 assure la victoire de Strasbourg sur l'évêque. Le 9 juillet 1262, l'évêque s'engage à ne plus troubler le chantier de construction. Après le chantier, le château ressemblera à la forme actuelle.

Le château est habitable dès 1265. Le 31 octobre 1273, Rodolphe de HABSBOURG délaisse l'Ortenberg. Pour la succession s'engage une lutte entre Adolphe de NASSAU et Albert de HABSBOURG. L'Ortenberg est confié cependant à l'évêque Conrad de LICHTENBERG. Otton d'OCHSENSTEIN, bailli d'Adolphe de NASSAU, assiège le château en 1293, pour s'attirer les
faveurs de son roi.Pour ce faire, deux édifices furent érigés contre l'0rtenberg, le Ramstein et un camp de siège à Scherwiller. Le château est ruiné après un blocus de plusieurs semaines, et Otton en fait hommage à son roi Adolphe.

L'Ortenberg entre alors en possession d'Albert d'AUTRICHE en 1298; en 1314, le château est vendu aux MÜLLENHEIM-RECHBERG, pour 3500 marcs d'argent, la maison d'Autriche hypothéquant ses plus beaux domaines.

En 1374, le château est attaqué par le duc de Lorraine. Des travaux sont effectués entre 1420 et 1425. Vers 1440, le propiétaire recouvre de nombreux associés s'accordant la copropriété du château. L'un d'eux Hans von WIGER, rassemble une bande de pillards, et rançonne les voyageurs, parmi lesquels des marchands de Bâle ( en 1454 ). En 1461, l'évêque de Strasbourg investit la place et force Hans von WIGER à relâcher les otages. Néanmoins, le brigandage continue et un nouveau conflit éclate entre le duc d'Autriche et les engagistes d'Ortenberg, en 1464. En 1467, nouvelle rançon des bourgeois de Bâle. En 1469, deux sujets du duc de Bourgogne sont séquestrés. En représaille, Pierre de HAGENBACH, grand bailli de Bourgogne, lève ses troupes contre l'Ortenberg. Le château est rapidement investi en 1470 par les cavaliers, les piétons et artilleurs, les charpentiers et les maçons de Pierre de HAGENBACH. Charles le Téméraire, satisfait, confie l'Ortenberg à celui-ci. Le château est tranformé pour recevoir des arquebuses.

De 1470 à 1474, le château abrite une garnison bourguignonne le 11 avril 1474, Pierre de HAGENBACH est tué par les Neuf-Brisachois.

Le 19 avril, les Strasbourgeois reprennent le château qui reste entre les mains des MÜLLENHEIM, jusqu'au XVIe siècle, moment où ils céderont l'Ortenberg à l'Autriche.
En 1551, le château est propriété des BOLL WILLER, famille dont Nicolas est gouverneur d'Innsbruck.

Le château est incendié et ruiné par les Suédois en 1632.

En 1681, LOUIS XIV donne le château au baron de ZURLAUBEN. Henri-Louis de CHOISEUL en est propriétaire de 1710 à 1789. En 1806, les restes sont vendus à Mathieu de FAVIERS qui fit de gros travaux de restauration. En 1966, "L'Opération Taupe" se charge de sauver les ruines confiées par la commune de Scherwiller.

La famille ORTENBERG:

Dans l'histoire apparaît tout d'abords le Comte Wernher d'Ortenberg, appartenant à la dynastie des Etichonides et à la famille des Eberhardt. D'après l'histoire ce fut un colosse de 2,56m. Sa premère apparition dans les livres d'histoire date en l'an 1000 , date à laquelle il fait construire sur ses domaines l'abbaye de Honcourt. Il eu un fils Volmar.

De Volmar l'histoire ne dit pas grand chose, hormis de son gendre, Lutold ORTENBERG. Qui ce dernier était également Comte du château. Seigneur riche et puissant, il fut avec son frère Cunon d'Achalm, le fondateur du monastère de Zwiefalten. Il mourut en 1098, sans descendance mâle.

Apparait alors un dénommé Ulric de HURMINGEN, seigneur également du Ortenberg. Il épousa Junta, fille unique de Lutold et hérita de ce fait des biens de la seigneurie d'Ortenberg. il mourut vers 1162, sans laisser d'héritier et son nom passa avec el château d'Ortenberg aux Comtes ZOLLERN, de HOHENBERG et de HAIGERLOCH, ses plus proches parents.

De cette nouvel famille, apparait un Burcard, comte de ZOLLERN, de HOHENBERG et de HAIGERLOCH, lui aussi de ce fait seigneur du Ortenberg. Il fonda le monastère de Kirchberg. De son mariage avec Mechtilde, fille de Rodolphe de TUBINGUE, il eut trois fille. Il mourut frappé par la foudre en 1253.

 

 

:: Partenaires :: Aide :: Ecrivez-moi ::
Kit Graphique XLTouch Site des châteaux Forts d'Alsace